Tout noir Tout blanc

N’allez pas penser que je vais me partir une secte, mais j’ai des réflexions philosophiques aujourd’hui. Bon je ne me prend pas au sérieux, bien sur. Mais des fois on a des idées qu’on ne dirait pas dans une chambre de hockey. La chambre de hockey c’est un autre sujet que je voudrais explorer…. mais pas maintenant !
Bon je me disais en mangeant mes céréales, que le monde est de plus en plus noir ou blanc. Dans le sens de TOUT noir / TOUT blanc. Vous allez penser : bon le gars il fait de la photo noir et blanc, et maintenant il ne pense qu’à ça le pauvre. Vous n’avez pas tort mais vous n’avez pas raison non plus. Je m’explique. L’art de la photo noir et blanc, ce n’est pas d’avoir tout en noir ou en blanc. Une bonne photo noir et blanc doit contenir du Noir pur (ou presque), du Blanc pur (ou presque), et une grande gamme de tons de GRIS. Voilà! Ce sont les gris qui viennent adoucir les coins pointus du noir et du blanc, ce sont les tons de gris qui lient, remplissent, harmonisent et font que le tout est balancé et agréable à regarder.
Malheureusement dans le monde actuel, le gris tend à disparaître. Un dit Noir, l’autre dit Blanc. Si l’un le dit trop fort, l’autre se sent totalement justifié de lui cracher dessus, de l’injurier, de le battre, voire de le massacrer. Il n’y a plus de réflexion, plus de sagesse ni de retenue. On observe cela dans les réseaux sociaux et de tous les côtés du spectre politique, syndical, patronal, social etc. J’observe souvent un manque total de nuances, une certitude absolue d’avoir raison et d’être une victime du méchant adversaire. On vit dans une société de pleurnicheurs qui rejettent toujours la responsabilité sur les autres, sans se regarder dans le miroir.
C’est un peu déprimant, je sais. Mais je suis optimiste! On peut essayer de changer les choses ou du moins se changer soi-même. Il faut relever la tête et rejeter la bêtise et l’absurdité. Se rappeler qu’il existe : la logique, le bon sens, la compassion, l’amour, la joie, le pardon, la patience…. Tout en laissant vivre les autres sans les juger. Voilà!
Pour ma part, je vous offre chaque jour une image avec une multitude de niveaux de gris, au milieu de noirs et de blanc purs ou presque.
GD-24-NSB-4
Publié dans Noir-sur-Blanc

Archives