Procrastination

Un des bénéfices de se forcer à prendre une photo chaque jour, c’est d’acquérir une discipline quotidienne, de se mettre en mouvement et faire quelque chose, ne serait-ce qu’une seule photo. Même quand ça ne me tente pas, j’ai pas le choix, j’ai un contrat sur l’honneur avec moi-même.

Et j’avoue que la procrastination c’est un de mes points faibles. Je lutte contre cela depuis des années et même si je m’améliore, j’ai encore du chemin à faire. Tant que l’urgence n’est pas là, je suis plutôt passif, voir paresseux. Du moins en apparence, car en dedans, je le sais que j’ai des choses à faire et que je devrais, je vis avec la honte (enfin presque) de ne pas faire mon devoir. Le problème c’est que quand la pression monte, je deviens hyper efficace et par miracle, je livre ! Sauf quand je manque de temps, c’est rare mais ça arrive. Dans ce temps là j’ai vraiment l’air fou et je me sens comme un imposteur.

Désolé je suis comme cela, j’y travaille mais c’est un long processus qui va durer toute ma vie. Le seul truc qui a un peu fonctionné dans mon cas, c’est de m’obliger à commencer quelque chose, même si c’est petit, pas long, trois fois rien. Parfois, quand je fais cela, je me mets en marche et j’en fais plus que j’aurais pensé au départ.  D’autres fois ça ne change pas grand chose, mais la petite chose insignifiante que je me suis forçé à faire, et bien elle est faite !

Aujourd’hui j’avais bas beaucoup le coeur à prendre des photos, j’ai donc pris 4 images, voici la 4ième du lot.

GD-NSB-20160627-1

Publié dans Noir-sur-Blanc

Archives