Le Bal

De nos jours, le bal de finissant du secondaire ce n’est plus une petite affaire. C’est rendu plus flyé, officiel et coûteux que ce que j’ai eu à l’université il y a 25 ans. Surtout pour une fille. Il faut se commander (des mois à l’avance), une robe de bal digne d’un Princesse. S’acheter des souliers à talons hauts, même si on ne sait pas marcher avec ça ! Il faut prendre un rendez-vous pour se faire poser des faux-ongles.  Le jour du bal, on se lève de bonne heure pour allez se faire coiffer et maquiller. Ensuite, il y a l’avant-bal. C’est à dire qu’un groupe d’amis se rencontrent en quelque part pour prendre un verre de mousseux, et prendre une multitude de photos de toutes la façons possibles et imaginables. Ensuite c’est la limousine qui nous amène au Château Frontenac. Bon c’est ici que le vrai bal commence. Cocktail numéro 2, souper banquet…… encore quelques photos et ensuite une soirée dansante. C’est là qu’on a décroché moi et mon épouse. On était épuisés et morts de chaleur ! Mais attention c’est pas fini. Il y a ensuite l’après-bal. En quelque part dehors (c’est un secret), aller et retour en bus pour des raisons de sécurité. Le texto est rentré ce matin, vers 5h pour aller chercher la princesse, qui avait enfin fini son bal de finissants !!!

GD-NSB-20160626-1

Publié dans Noir-sur-Blanc

Archives