Columbia Icefield, Jasper

Départ de Banff en direction de Jasper avec comme objectif principal d’aller au Columbia Icefield plus particulièrement le glacier Athabasca. C’est à 1h de Jasper via la Icefields Parkway. Dès le départ, cette route est splendide. On entre dans une section plus sauvage et ça parait. On ne cesse de croiser des endroits pour s’arrêter et admirer le paysage qui nous entoure. Je vois un petit torrent qui dévale la montagne et je m’arrête. Deux-trois photos et bang : mon appareil photo cesse de fonctionner !!! Il se borne à me donner une erreur 99, que puis-je faire bonyeu !!!  La journée débute bien mal. La mort dans l’âme, on continue jusqu’au glaciers. Munis de nos billets achetés à Banff on embarque dans un autobus pour se rendre sur le glacier. Un autobus bien spécial avec des roues de 5 pieds de haut ! Le chauffeur est Québécois, on reconnaît son accent et il nous dit quelques mots en français. Ils sont partout ces Québécois !! Nous avons beaucoup apprécié cette visite d’un glacier qui a perdu 60% de la taille qu’il avait à son apogée en 1840. Nous avons même bu directement de l’eau de fonte, c’est délicieux et froid ! Avis aux intéressés : apportez vos bouteilles pour en rapporter elle est bonne !!! (nous on ne savait pas !). Ensuite, nous sommes repartis vers Jasper. On a visité le « centre-ville » à pied, ce fut agréable, mais sans plus. On décide de ne pas rester et de repartir le lendemain. Jasper est un endroit de plein air : chasse, pêche, rafting, croisière sur le lac Maligne, VTT et Plus. Nous on préfère se rapprocher de la civilisation et passer plus de temps dans la vallée de l’Okanagn. Peut-être trouver un vendeur de caméra, on sait jamais 😉

Au lever du jour le lendemain, on s’apperçoit que notre terrain est envahi par des espèces de Wapitis ou autres gros cervidés. Il ne sont pas stressés et se foutent de nous !!! Au départ on voit plein de monde sur le bord de la route….. on s’approche et il y a un ours brun qui mange tranquillement et qui semble légèrement ennuyé par toute cette attention. On poursuit notre route tranquillement et on fait plusieurs arrêts pour regarder le paysage, par exemple les chutes Athabasca et le sommet Bow. On arrive à Revelstoke au camping Hot Springs Canyon, le spa est chauffé par un Hot-Spring. C’est un peu cher la baignade (non incluse dans le prix du terrain), mais après une journée de route, c’est une détente très appréciée.

Demain nous prenons la route de Kelowna voir Cousine Miriam Bélanger !

Une réponse sur “Columbia Icefield, Jasper”

Les commentaires sont fermés.