Introduction au flash déporté

Un bon moyen d’améliorer ses photos est très certainement d’ajouter un flash dans notre sac d’équipement photo. Le seul problème c’est que plus souvent qu’autrement on est déçu du résultat car on ne sait pas trop comment utiliser un flash adéquatement. Du moins ce fut mon cas pendant très longtemps. Jusqu’à ce que je me décide à mettre les efforts pour apprendre. Je suis loin de tout savoir, mais je peux dire que j’ai appris quelques trucs…

Dans cet article je m’adresse aux photographes qui débutent avec l’utilisation de flash cobra hors caméra, appelons cela « flash en mode déporté ».  Car je rencontre beaucoup de gens qui ont des questions sur le sujet et surtout sur le matériel à utiliser. À prime abord, c’est difficile de savoir quoi acheter, à quel endroit, payer environ quel prix etc.

Flash déporté

Un flash « déporté » c’est un flash qui n’est pas attaché à la caméra. Il est normalement fixé sur un support ou tenu dans les mains du photographe ou d’un assistant. Pourquoi le flash doit-il être déporté ? En général, un flash intégré ou « cobra » ne donne pas les meilleurs résultats. Il y a bien certains accessoires et quelques techniques qui sont utilisées, mais les résultats sont souvent très moyens. Si on fait un parallèle avec la lumière naturelle, le soleil est rarement attaché à notre caméra ! Il y aura donc un angle latéral et une élévation verticale nécessaires pour assurer un bon éclairage. D’où l’idée de placer le flash sur un support et de l’orienter d’une façon plus « naturelle », plus proche de ce dont on est habitués.

Équipement de base

Voici un résumé de l’équipement de base, du minimum que l’on doit avoir pour utiliser un flash déporté. avec une description de chaque pièce et de son usage.

Flash cobra: C’est une évidence! Qui dit flash déporté dit flash. On peut utiliser un flash studio plus puissant et dispendieux, mais si on débute, on voudra privilégier un équipement plus léger et moins dispendieux. De plus, assumons que la plupart des photographes possèdent déjà un flash cobra adapté à leur équipement. C’est le même que celui qui réside normalement sur la griffe-flash de la caméra. Sauf que maintenant, on voudra le placer sur un pied. Ce faisant, on perdra généralement la capacité de faire du « TTL », qui consiste à laisser la caméra décider de la puissance du flash. Mais cette perte nous fait faire un gain : on regagne le contrôle sur le flash, car on doit apprendre à régler la puissance selon le contexte et le sujet. Un peu de travail, mais que de plaisir ! Si on veut quand même conserver la possibilité de faire du TTL il faudra acheter un flash de la même marque que la caméra, il sera environ 2 fois plus cher qu’un flash générique. Personnellement j’utilise un équipement Canon et j’ai 2 flashs Lumopro qui fonctionnent parfaitement en mode manuel.

lum8180

Support de flash : Pour un petit flash cobra, on va utiliser un petit support appelé en anglais « light stand », qui se plie et se referme en sections. Pour un cobra, les supports les plus légers qui montent à environ 7 ou 8 pieds sont largement suffisants. Comme dans toute chose, il existe un éventail très large de grosseurs et de hauteurs, avec les prix qui vont de pair. Pour ma part, mon premier support fut le Manfrotto 501b dont voici une illustration. Son avantage est qu’il se replie de façon très compacte et s’apporte facilement en voyage ou en randonnée.

image_4727

Tête pivotante : Ou communément appelée en anglais « swivel-head ». Cette pièce se fixe sur le dessus du support permettant d’attacher le flash et un parapluie ou softbox. De plus, la pièce pivote de haut en bas et permet de donner un angle plus ou moins prononcé au flash. Encore là, il en existe une panoplie de modèles qui sont tous plus ou moins équivalents.  lum5125

Déclencheur radio : Le déclencheur radio est la meilleure solution car il permet d’éviter d’avoir un fil qui peut être nuisible et limiter la capacité de mouvement. Le fil a aussi une longueur fixe, ce qui n’est pas le cas avec le déclencheur. Le déclencheur à ondes radio est aussi préférable aux déclencheurs infra-rouges, car les signaux radios ont moins de problèmes avec les obstacles tels les murs, les planchers, la végétation etc. La marque la plus populaire est sans aucun doute Pocket Wizard qui sont les pionniers dans ce domaine. Il existe par contre d’autres marques moins chères ayant moins de garantie et de fiabilité et surtout aucune garantie de compatibilité avec les modèles antérieurs. Pocket Wizard assurent cette compatibilité et proposent des produits robustes et bien contruits.

FLZ1078_1

Un fil avec connecteur « PC » : Pour les petits budgets, et si votre caméra le permet, on peut éviter de payer un déclencheur radio dispendieux et on peut simplement acheter un fil ayant un connecteur « PC » .

Un connecteur « hotshoe » : Si votre flash ne possède pas de connecteur PC ou de connecteur « mini-casque », il faudra ajouter un petit bloc qui va accueillir le flash et dans lequel nous allons connecter soit le pocketwizard avec un fil audio ou bien un fil avec connecteur PC. Il suffit d’acheter le bon modèle pour le bon usage.

image_123

Un parapluie : Pour diffuser la lumière et éviter les ombres dures et contrastées, on peut utiliser un parapluie qui se fixe directement sur la tête pivotante. Il y a toujours un orifice et une poignée pour fixer le parapluie. Un parapluie peut être « shoot through » et être de couleur blanche un peu translucide pour laisser passer la lumière. Il peut aussi être de type « bounce », dans ce cas l’extérieur est noir et l’intérieur blanc. Il suffit d’orienter le parapluie à l’inverse et l’utiliser comme s’il faisait « rebondir » la lumière vers le sujet. Un ou l’autre des systèmes fonctionne très bien et donne des résultats très semblables. C’est un peu au goût de chacun. Il y a aussi des parapluies « convertibles » qui ont un extérieur noir qui s’enlève pour transformer le parapluie « bounce » en « shoot-thru » en 2 secondes!

image_6112

Autre suggestion : En plus du matériel ci-haut, je suggère aussi l’achat d’un réflecteur 5 en 1. Ce type de réflecteur pliable permet d’avoir beaucoup de possibilités dans le même accessoire. Il y a un côté blanc, un côté argent, un côté doré, un noir et le centre est translucide pouvant servir à diffuser la lumière. Avoir ceci sous la main peut souvent éviter d’avoir à sortir un flash et se contenter de la lumière naturelle. Ou avoir une deuxième source de lumière et éviter l’utilisation d’un deuxième flash.

WES1287

 

Liste d’achats

Voici une liste de pièces et le prix correspondant dans 2 magasins qui vendent directement sur le web. Vous pouvez utiliser cela pour faire votre magasinage et tant mieux si vous trouvez de meilleures aubaines. L’essentiel est que ces 2 commerces offrent de bons prix et du service, ils ont pratiquement toujours les pièces en stock. Les prix sont en dollars américains et ne comprennent pas les frais de transports, de douane et les taxes applicables.

Pièce Chez MPEX Chez B&H
Flash Cobra Lumopro LP180 : 199$Canon 600EX-RT : 499$ Bolt VX760C ou N : 269$Nikon SB910 : 546$

Canon 600EX-RT : 499$

Support de flash Manfrotto 501B  Nano : 57$Lumopro 8’ : 39$ Manfrotto 501B Nano : 57$

Impact Aircushioned 8’ : 32$

Tête pivotante Lumopro LP634 : 18$ Impact Swivel umbrella adapter : 29$
Déclencheur Radio Cactus V5 : 54$ chacunPocketwizard PlusX : 94$ chacun Vello Freewave : 35$ chacun

Pocketwizard PlusX : 99$ chacun

Fil à connecteurs PC Lumopro 16’ : 12$ Impact 16’ : 16$
Connecteur hotshoe Lumopro hot shoe to male PC : 10$Pocket Wizard HSFM3: 39$ Impact sync cord PC to hothoe : 14$

Impact Mini Phono plug Hot shoe cord for Pocket Wizard: 29$

Parapluie Westcott 43’’ collapsible : 20$Westcott 60’’ removable black cover : 41$ Westcott 43’’ collapsible : 20$

Westcott 60’’ removable black cover : 41$

Réflecteur 5-1 Westcott 50’’ : 49$ Raya 5-in-1 : 19$
Kit complet : Starving student kit (incluant 1 flash LP180) : 321$

En conclusion, pour environ 350 dollars on peut s’équiper d’un mini studio portatif nous permettant d’avoir une meilleure qualité de lumière. Comme n’importe quel outil, il faut ensuite s’amuser a essayer toutes sortes de variations de distance et position du flash par rapport au sujet. Des années de plaisir !

J’espère que cet article vous sera utile, si vous avez des questions ou commentaires, n’hésitez pas à me contacter et il me fera plaisir de vous répondre.