Île de Vancouver, Campbell-River

Après une longue route sinueuse jusqu’à Hope, nous nous sommes couchés pleins d’espoir….. sauf que le lendemain nous avons eu une journée que je qualifierais de « Parcours du combattant » ou tout simplement une « Run de lait » !

La veille au soir, on avait remarqué que le chauffe-eau du motorhome ne fonctionnais plus, malgré mes tentatives de le faire repartir. Nous avons donc appelé pour du service et le préposé nous as demandé de nous rendre à leur centre de service situé à Abbotsford BC.  Tout s’est bien déroulé, mais cette réparation nous as retardé d’au moins 1h30. Ce qui fait que quand nous sommes arrivés au traversier, c’était complet et nous avons donc dû attendre plus de 2h pour le bateau de 15h15. Après la traversée, on a repris la route pour se rendre à un camping situé à Salmon Point, près de Campbell-River.

Aujourd’hui ce fut la visite de tante Pauline Bélanger, qui habite en Colombie-Britannique depuis 1963 et qui est souvent venue nous visiter durant ma jeunesse. Elle ressemble beaucoup à ma mère et elle est toujours intéressante à jaser avec. De plus, Pauline nous a fait visiter quelques endroits de Campbell-River (le Pier, le centre communautaire et le local de l’association des francophones). Nous avons vu qu’il y a une murale avec son portrait, et un mot qui dit que c’est grâce à son travail que le centre francophone a pu offrir une classe en français aux jeunes de Campbell-River.

Campbell-River était autrefois un endroit prisé pour la pêche qui vivait de l’industrie du bois. Maintenant, le moulin à scie est fermé et les prises se font rares….. Il reste le tourisme, le plein air, la mer….. Malgré tout, c’est un endroit charmant loin du stress et de la pollution de la ville.

Demain on poursuit notre périple sur l’Île, on veut se rendre à Cathedral Grove et ensuite Long Beach.