Elle aura 11 ans dans quelques jours…

En début de semaine, j’ai lu quelques articles d’un photographe nommé Jay Goodrich. En plus d’être un super photographe, le gars possède toute une plume. Il signe une chronique dans mon e-magazine préféré nommé « Photograph ». On peut voir les textes de M. Goodrich sur son blog, particulièrement ce texte qui donne aussi l’information pour le e-magazine : http://jaygoodrich.com/inscape-column-photograph-magazine/
Or donc, dans sa chronique, Jay Goodrich nous explique son « expérience » en lien avec une photo. Je vous recommande cet auteur qui a réussi à me captiver autant par ses textes que par ses images. Sans vouloir imiter ni prétendre pouvoir faire pareil, disons que ce post s’inspire un peu de ses écrits.
IMG_8871
Cette semaine c’est la fête de Marie-Pierre. Marie est la petite dernière, mais c’est la première de la famille à vieillir d’un an…  le 7 mars. Les autres suivent rapidement: Sarah c’est le 15 mars et Alexandre le 6 avril. Le rush des fêtes commence !!! Marie étant plus jeune, pour elle, une fête d’amis c’est encore une chose très importante, voire essentielle dans sa vie de jeune princesse. Les autres sont maintenant des ados endurcis, alors, bof ! 😉
Il y a quelques jours, nous avons préparé l’accueil des 5 amies invitées. Appels téléphoniques de confirmation, planification du gâteau…. on s’est rendus chez Metro pour acheter 30$ de bonbons, pis de la liqueur aux fraises!!!…. ben quoi ? C’est une fête après tout ! Tout ce que j’espère, c’est qu’elles ne mangent pas tout le stock  en arrivant, on risquerait de les ramasser collées au plafond !!!
Dès l’arrivée des demoiselles, l’excitation est à son comble. Il y a de l’électricité et des cris dans l’air… Chérie, sont où mes bouchons pour les oreilles ? Ok, je fais pas le rabat-joie pis je les laisse s’amuser, rire et s’énerver, crier…. Six jeunes filles gavées de bonbons…. ça crie pis ça rit fort ! C’est sa fête, c’est sa fête….. que je me répète pour ne pas pogner les nerfs.
Cette photo illustre bien la fête, même si c’est un peu un cliché: le gâteau et les bougies allumées. De plus, elle me fait penser à un autre article que j’ai lu cette semaine. Dont le sujet portait sur le fameux « instant décisif ». Vous savez, le point culminant de l’action, contenant tout les éléments importants et constituant LE moment et donc la meilleure image possible de la scène. Cet instant décisif si cher à Henri Cartier-Bresson. L’article permet de voir une photo datant de 1945 et aussi de voir un bout de vidéo de la scène. On voit bien que HCB était vite sur le piton, un maître pour capturer le moment: http://iconicphotos.wordpress.com/2009/04/22/exposing-of-a-gestapo-informer/
Or donc, un peu avant de placer le bougies, je ne suis pas prêt. Ben oui, je n’ai pas pensé aux photos, honte à moi !!! On dirait que les fêtes d’enfant viennent de plus en plus vite et que ce n’est plus vraiment nouveau et excitant à photographier. La plus jeune ayant 11 ans, si je compte les fêtes des 3 enfants, ça va me faire bientôt 41 soufflage de chandelles…. Le moins qu’on puisse dire, c’est que j’ai de l’expérience en la matière.
Ok, je me dépèche, je me place…. MAIS Marie n’attend pas et SOUFFLE les bougies avant que je sois prêt…. VITE, je déclenche !!!
Et ça donne cette photo. Aucune perfection n’est au rendez-vous…. mais la perfection est une notion bien surévaluée de nos jours. haha!
Bonne photo, la vie est Belle !!!