Une activité qui Flash !

Samedi le 23 mars, j’ai participé à une activité des plus intéressantes du Club photo Dimension. L’objectif de l’atelier: pratiquer l’utilisation d’un flash déporté, tout en faisant des portraits des autres participans. Nous avons formé de petites équipes de 3-5 personnes. L’idée de départ était que chaque équipe utilise un kit de base très simple: flash cobra manuel, transmetteur sans fil, un pied et un parapluie. Nous avions aussi des réflecteurs, et autres accessoires. Ce fut bien plaisant, j’ai beaucoup appris dans cette activité et je crois que le plaisir fut partagé par la plupart des participants ! C’est à refaire dans un avenir rapproché si possible !!!

IMG_1291IMG_1115 IMG_1182 IMG_1243IMG_1222

Sortie de nuit à la Place d’Youville

Je vous ai déjà dit que le Club Dimension est le meilleur club photo au monde ? Et bien c’est fait ! Hier soir nous avons eu notre sortie annuelle de soir dans le vieux Québec. La photo de soir/nuit est un défi qui demande un peu de matériel et de préparation, mais c’est toujours gratifiant. C’est une occasion de prendre des photos différentes et originales. Le Vieux Québec c’est l’endroit par excellence pour ce type de photos. Surtout qu’après la période des fêtes, il y a encore beaucoup d’éclairages de Noël encore installés. Par rapport au matériel, il faut principalement s’équiper d’un bon trépied, déclencheur à distance…. Et bien se vêtir !

img_2449

Hier soir la température n’était pas trop de notre bord ! De la neige et encore de la neige mouillante nous est tombé dessus comme en gros mottons !!! Il fallait protéger notre précieux matériel et ceux qui étaient équipés de pellicules plastiques ou de housses étaient les plus chanceux….. De mon côté, rien pour protéger ma caméra, hormis ma super casquette du Liberty Park à New-York !

Mais malgré les difficultés, j’ai quand même réussi à faire travailler mes neurones et exercer quelques techniques de caméra et même de flash. J’ai entre autres utilisé ma lentille 50mm pour créer de beaux bokeh(s) en exposant des lumières de Noël à grande ouverture et hors foyer. C’est un peu abstrait et spécial comme effet.

img_2416

Et comme de coutume, nous sommes allés prendre un verre après… ce fut probablement la meilleure portion de la sortie, au moins nous étions au chaud et au sec…. Avec un petit verre de remontant !

Voici donc sans prétention quelques clichés issus de cette sortie des plus intéressante.

Une photo par jour….?

Entre le 11 octobre 2010 et le 31 décembre 2011, j’ai fait de la photo tous les jours, publiant une photo sur le web chaque jour. J’ai fait un projet 365 + 3 mois ! Les photos sont toujours en ligne, sur Flickr (http://www.flickr.com/photos/guydesrosiers/sets/72157625939000016/).

À la fin de 2011, j’étais bien fier, mais exténué (photographiquement). J’avais vidé toutes mes réserves de créativité, j’avais presque épuisé mon plaisir à pratiquer la photographie. Malgré cela, je persiste à dire que c’était une belle expérience et j’encourage quiconque à l’essayer.

Comme dans toute chose, il y a eu un prix à payer. J’ai arrêté la photo durant plusieurs mois, je n’avais plus le goût. Il y avait un vide…. C’est comme si j’avais tout essayé et tout fait, et que je n’avais plus rien à dire. Et c’est faux, bien sûr. On peut réessayer de refaire mille fois la même photo, et elle sera différente chaque fois. Et il me reste de la créativité, je le sais.

La façon de m’en sortir : prendre du recul et laisser venir l’inspiration. J’en ai profité pour réfléchir à d’autres projets et d’en concrétiser quelques uns. Ce blog est un exemple. C’est une beau projet qui me demande de toujours réfléchir à de nouveaux articles… ça me permets de m’exprimer avec des mots et je pense que j’aime bien l’écriture, finalement. Accompagner les photos avec des mots ou accompagner les mots avec des photos.

Interlude : Les images de cet article sont le fruit d’une sortie de « photo de rue » dans le Vieux-Québec, secteur St-Roch.

Oh que j’ai aimé l’adrénaline et la motivation associée à mon projet 365.  Un gros défi difficile, quoi demander de mieux ?

Dernièrement, l’idée à germée à nouveau: une autre projet 365 pour 2013 !!! Quelle belle idée ! Je l’ai déjà fait, je suis encore capable. Mais il y a aussi le risque de retomber en panne sèche pendant des mois par la suite….

La question qui tue : Pourquoi ? Pour pouvoir dire que je l’ai fait ? Je l’ai déjà fait… Pour dire que je l’ai fait 2 fois ? Bof et Re-Bof ! La seule raison valable c’est ce qui a réellement motivé la première fois : pratiquer chaque jour. Cesser de rêver et agir ! Chaque jour, apprendre et créer de nouvelles images.

Que faire en fin de compte ?

C’est simple : je vais prendre des photos chaque jour. Je vais me remettre en mode « observation » et capter tout ce que je peux, et du mieux possible. Je vais essayer de nouvelles choses et je vais tenter d’améliorer ce que je maîtrise moins. Je vais essayer d’être créatif. Je vais me fixer des objectifs et les atteindre.

Mais pas de projet 365. Pas de discours. Pas de publication quotidienne. Aucune obligation ni pression. Rien de spécial… mais de la passion, chaque jour !

Et vous, est-ce que vous pratiquez votre passe-temps aussi souvent que vous voudriez ?

Que faites vous pour vous améliorer, pour vivre votre passion ?

Répondez-moi via les commentaires, je suis curieux !

Le hockey… en photos !

J’adore le sport et j’adore la photo. Comme mes enfants font du sport, pour m’occuper pendant les pratiques ou les matchs, je pratique ma photo !

Tout cela a commencé en me disant que j’allais seulement pratiquer et prendre quelques photos ici et là…. mais je suis tombé en amour avec la photo de sport!! J’ai donc commencé à montrer mes images aux autres parents….. et j’ai même osé m’offrir comme photographe officiel de l’équipe. Regards interrogateurs des parents: c’est qui lui ?

C’était il y a queques années et au début je ne promettais rien. Pas plus qu’aujourd’hui d’ailleurs, c’est vraiment pour le plaisir que le je fais encore cette année. Mais avec le temps et après avoir mis en place plusieurs sites web d’équipe de hockey, des cartes de hockey, des ensembles de photos…. j’ai maintenant une certaine expérience en la matière.

Il faut dire ausi qu’à un moment donné j’ai investi dans l’équipement nécessaire pour maximiser la qualité: une lentille 70-200 f2.8….. Cet équipement allie vitesse et longue portée. Également, c’est nécessaire de comprendre l’éclairage d’un aréna et d’utiliser rigoureusement une balance des blancs personnalisée différente à chaque aréna. Sinon les photos sont vertes, bleues ou autres couleurs indigestes….

 

Jeudi soir dernier nous avons utilisé une pratique de l’équipe pour organiser un shooting sur glace. Avec pas mal de matériel: 3 flashs dans 2 softbox et un parapluie…. une simulation de photo d’action en environnement contrôlé… héhéhé… c’était vraiment trippant !.

J’ai déjà hâte à la prochaine fois. 🙂

Pour voir la page Facebook des Béliers midget B, avec beaucoup plus de photos, cliquer ici: https://www.facebook.com/LesBeliersMidgetB

La folie des gouttes d’eau….

Il pleut dehors, c’est plate ! Quoi de mieux que de s’amuser à créer des…. gouttes d’eau artificielles à l’intérieur !

 

En fait, je me prépare pour une présentation que je vais donner deux semaines au Club Photo Dimension. Je vais faire une démonstration « live » d’une technique super le fun pour faire des photos originales en utilisant des gouttes d’eau. C’est mon ami Érik Bouchard qui m’a fait connaître le truc. La photo qui suit présente l’installation dans mon « studio »:

 

En gros, voici le matériel requis et les étapes à suivre:

  1. Une lentille macro
  2. Une vitre
  3. Une bouteille de « Rain-X » (Canadian Tire!)
  4. Une bouteille pour pulvériser les goutes (Dollarama!)
  5. Quatre objets égaux pour supporter la vitre (ici ce sont des conserves)
  6. Un sujet à photographier

Donc, il suffit d’appliquer généreusement du Rain-X sur la vitre et bien essuyer. Ensuite, on asperge la vitre avec de l’eau (en bruine). Pour des gouttes  plus grosses, asperger plus d’eau ! J’ai découvert que les gouttes de différentes grosseurs donnent des résultats différents et ma préférence va pour des gouttes de taille moyenne environ.

On place le sujet sous la vitre et on prend plein de photos en mode macro…. des heures de plaisir en perspective ! De mon côté, j’ai aussi expérimenté le portrait avec cette technique, et ça donne des résultat fascinants !

 

J’ai encore du travail à faire pour obtenir des résultats satisfaisants à mon goût, mais pour le moment je vous invite à regarder consulter mon album ici-bas, merci !

 

 

 

Sortie au parc de la Pointe aux Lièvres

Pour une deuxième fois cet été nous avons organisé une sortie surprise ayant pour objectif de pratiquer le portrait en soirée. Pour aider les participants à se familiariser avec le matériel, nous avons pris du temps pour présenter l’équipement de base et son fonctionnement. À titre de référence, voici une petite liste de matériel, avec des liens vers les commerces qui vendent ces produits sur le net:

Trépied de flash très portatif (Manfrotto 5001b) http://mpex.com/manfrotto-5001b-nano-light-stand-3373-001b.html

Support ajustable du flash (Swivel):  http://mpex.com/lumopro-lp633-umbrella-swivel-w-flash-shoe-adapter.html

Parapluie : http://mpex.com/westcott-43-quot-collapsible-umbrella-white-satin.html

Adapteur hotshoe: http://flashzebra.com/wizardcables/index.shtml

Transmetteur radio pas cher : Cactus http://mpex.com/cactus-v4-radio-slave-set.html

Ou

Transmetteur plus cher: Radiopper: http://shop.radiopopper.com/radiopopperjrxstudiokitusca.aspx

Ou

Transmetteur cher: Pocket wizards Plus III: http://www.pocketwizard.com/products/transmitter_receiver/plus%20iii/

Et pour avoir un kit de base qui contient tout cela et même plus: http://mpex.com/strobist-starving-1-light-kit.html

En résumé, les fournisseurs suivants sont fiables, ont des bons prix et vendent le matériel nécessaire pour tout amateur passionné de flash :

Midwest photo exchange

Flash Zebra

Pocket Wizard

Radiopoppers

B&H photo

Pour en revenir à la sortie en tant que telle, nous avons pratiqué et partagé nos connaissances et expériences. Cependant, le ciel était très nuageux et il n’y avait pas beaucoup de couleurs dans le ciel. Sauf que, à un moment donné, le soleil s’est mis à percer la couche nuageuse….. comme quoi vaut mieux être toujours prêts quand ça arrive…. j’ai donc réussi à avoir un bon portrait de notre ami Michel Pézolet ;-)))

Portrait au coucher du soleil

Encore une fois nous avons organisé une activité surprise du Club Photo Dimension. Cette fois, nous nous sommes rendus à l’Arboretum du Domaine Maizerets pour une séance de portrait en plein air. Rien de planifié et tout était improvisé à quelques jours d’avis.

Nous avions fixé l’heure d’arrivée assez tôt pour bénéficier de la lumière du soleil. On a donc profité au maximum des derniers rayons dorés, la fameuse « golden hour ». Nous avons entre autres expérimenté l’utilisation d’un réflecteur pour légèrement illuminer le sujet. Je n’ai pas de photo de cet exercice, je tenais le réflecteur !

Un peu plus tard, on s’est amusés a faire toutes sortes d’essais avec un flash déporté. J’ai personnellement débuté l’activité par quelques portraits des filles: Sarah, Marie-Pierre et l’amie de Sarah, Marika. J’ai utilisé un gel orange sur mon flash et un softbox pour diffuser la lumière. Ci-bas quelques photos:

Ensuite, nous avons fait quelques essais avec le concours de Martin Robitaille. Je voulais avoir un ciel bien saturé, mais les résultats sont moyens dans ce domaine. Par contre, nous avons pu démontrer l’efficacité d’utiliser un réflecteur pour déboucher les ombres. De plus, j’ai aussi placé un flash sur le « fond de scène » qui était en fait un arbre. On peut voir la différence entre 2 photos : une avec réflecteur et flash sur le fond et l’autre sans réflecteur/flash au fond. On voit une grande différence avec un meilleure découpage du sujet vs le fond et des ombres moins denses.

Un des principaux défis de ce genre de portrait au crépuscule est justement de balancer l’éclairage au flash vs le ciel pour avoir le meilleur des deux mondes (couleurs dans le ciel et sujet bien éclairé). La prochaine fois, je vais essayer de respecter une méthode que l’on peut trouver sur le site strobist.com. Ce qui suit est un résumé approximatif l’article du 1er juin 2006 sur strobist.com, pour plus de détails, c’est en anglais mais très bien expliqué.

Méthode rapide de portrait au coucher du soleil :

  • Arriver quelque temps avant le coucher du soleil, pour choisir son endroit et positionner l’équipement, le sujet etc
  • On installe un flash un peu au-dessus du sujet, dans un angle approximatif de 45 degrés. Avec un parapluie, un softbox, ou autre.
  • Quand le soleil disparaît sous l’horizon, le fun commence !
  • On commence par régler l’appareil au plus bas ISO (exemple : ISO 100)
  • Régler la vitesse à la plus grande valeur de flash/synchro (exemple : 1/250)
  • Régler le flash à la puissance maximale (ou 1/2 si on veut ménager les piles…)
  • On fait quelques test pour régler l’ouverture de façon à ce que le sujet soit correctement exposé. À ce stade, le ciel sera surexposé, mais c’est normal, on ne panique pas.
  • Il faut donc attendre que la lumière du ciel diminue pour pouvoir être bien exposée avec les réglages définis en fonction du flash.
  • Quand le ciel est à notre goût, on peut faire tous les portraits qu’on veut !
  • Vu que la lumière baisse rapidement, on peut allonger la période en compensant nos réglages (diminuer la vitesse et baisser le flash, augmenter l’ouverture, augementer l’ISO etc…)
  • On peut en profiter pour faire des essais et erreurs, par exemple, on peut utiliser une vitesse très lente et faire du flou de bougé…… on peut même faire du light painting !!!

Je compte bien profiter du reste de l’été pour tester en profondeur la méthode que je viens de décrire !!!

 

Spectacle de fin d’année du CPA Loretteville

C’était jour de fête aujourd’hui pour le CPA Loretteville…. l’occasion:  le spectacle de fin d’année qui termine la saison 2011-2012. Et j’ai eu le plaisir d’y œuvrer à titre de photographe « officiel ». Bon j’aime pas ça les gros titres sérieux de même, mais, il faut l’avouer, j’avais une grosse commande sur les bras. En résumé: plus de 50 patineuses à prendre en photo en une heure et demie ! Pour vrai. Et j’ai aussi pris des photos officielles lors de remises de prix. Quelle expérience !

Pour réaliser cela, j’avais prévu un éclairage avec du punch et du contraste, tout en étant assez doux pour être flatteur pour ces jeunes athlètes. Un mélange de force et de douceur, à l’image des patineuses. Pour ce faire, 3 flash: un sur le fond, pour l’éclaircir et faire ressortir la texture des rideaux. L’éclairage principal, un Softbox (Westcott apollo Orb) et un « strip light » pour découper la silhouette par rapport au fond et pour donner du caractère aussi.

La séquence de photos de ce montage  démontre la progression à partir du fond sans rien et ensuite, l’ajout successif des 3 flashs. Vous pouvez cliquer sur les photos pour les voir en plus grand.

Montage flashEnsuite, j’ai débuté les portraits en pensant aux réglages, aux piles de rechange, à accueillir les athlètes et essayer de le mettre à l’aise, les faire rire… pour ça, j’ai sauté, crié, dit des niaiseries, taquiné, me suis couché sur la glace ! J’ai demandé à quelques unes de sauter… une seule y a cru et l’a fait.. ! J’ai même eu un intrus qui s’est glissé dans une photo.

Mais quel plaisir. C’est à refaire, le plus tôt possible je l’espère !

 JumpSarah-magGroupe

Tadamm

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Désolé pour la dernière, je n’avais personne d’autre pour tester mon setup de flash !!!

En passant, laissez-moi un commentaire pour me dire ce que vous en pensez…, en bien ou en mal… ou vos questions !!  J’adore recevoir du feed-back.